Oriental Marocain

Oriental Développement

Oriental Tourisme

Oriental Technologies

Oriental Carrières

Oriental Culture

Oriental TV

Discovering Oujda

Discovering Berkane

Discovering Nador

Discoering Figuig

Discovering Taourirt

Discovering Jerada

Discovering Driouch

Discovering Guercif

Les raisons d'investir

Imprimer la page

Depuis le lancement de l'Initiative Royale de Développement, l’Oriental est l'une des Régions qui connaît un taux d'investissement élevé (32%). Cet effort d'investissement public génère des partenariats publics-privés et constitue un levier pour encourager l’implantation des PME.

L'Oriental dispose d'une main d'œuvre diversifiée, qualifiée et compétitive.  On y trouve aussi bien des diplômés universitaires que des techniciens et ouvriers spécialisés ou des travailleurs agricoles d'expérience. Salaire brut mensuel moyen d'un technicien supérieur : de 250 à 480 €. Charges salariales de l'employeur : 17 % du salaire brut des ouvriers et des cadres.  On recense 120 318 chercheurs d'emplois dans la région.

Les secteurs à fort potentiel sont multiples : tourisme, services, offshoring, produits du terroir, formation et nouvelles technologies... De nouvelles filières émergent ou se renforcent, comme les matériaux de construction, l'agro-industrie, l'élevage et les produits dérivés, l'artisanat, la logistique et le transport, l'énergie et les mines, la pêche et l'aquaculture, etc.

 Facilitation de l'investissement à travers le Centre Régional d'Investissement d'Oujda (CRI-Oujda) qui dispose, notamment, d'une antenne à Nador et d'un plan d’action de l’Agence pour le développement de l’Oriental. Couvrant l'ensemble des Communes de la Préfecture d'Oujda-Angad et des Provinces de Nador, Berkane, Taourirt, Jerada et Figuig, l'Agence répond à l'objectif d'inscrire la Région dans un processus d'accélération de son développement économique, social, culturel et humain. Etablissement public doté de la personnalité morale et de l'autonomie financière, elle est placée sous la tutelle du Premier Ministre.

Existence du Fonds d'Investissement Régional de l'Oriental (FIRO). Créé dans le cadre de l'Initiative Royale, il a pour objectif de soutenir les porteurs de projets d'investissements innovants, dans tous les secteurs, hors immobilier et commerce.  Doté de 300 millions de Dh, il permet de financer des projets productifs, créateurs de valeurs et d'emplois qualifiés, qui ont un impact sur le développement économique de la Région. Il est le fruit d'un partenariat public-privé entre la Région de l'Oriental, le Fonds Hassan II, l'Agence de l'Oriental, la Banque Centrale Populaire, Attijariwafabank , BMCE Bank, la Caisse de Dépôt et de Gestion, le Crédit Agricole et Holmarcom. Le Fonds a pour ambition de favoriser l'émergence d'un tissu économique compétitif à fort potentiel de croissance. Au-delà du soutien financier, les futurs partenaires du Fonds bénéficieront de conseils, d'expertises et de divers appuis stratégiques ou organisationnels.

Renforcement des capacités institutionnelles de la Région en matière d'appui aux investisseurs (système d'information en ligne, document de marketing territorial pour communiquer sur l'offre territoriale, etc.).