Oriental Marocain

Oriental Développement

Oriental Tourisme

Oriental Technologies

Oriental Carrières

Oriental Culture

Oriental TV

Discovering Oujda

Discovering Berkane

Discovering Nador

Discoering Figuig

Discovering Taourirt

Discovering Jerada

Discovering Driouch

Discovering Guercif

Une zone en pleine croissance

Imprimer la page

Carrefour historique entre Afrique et Europe, l’Oriental est aujourd’hui au cœur des grands pôles de croissance de la Méditerranée Occidentale qui constituent un ensemble économique homogène depuis l’entrée en vigueur complète des accords avec l'Union Européenne.

Depuis 2003, sous l’impulsion du Roi Mohammed VI, la région bénéficie de la volonté politique de lui insuffler une nouvelle dynamique économique et assume avec succès son nouveau rôle d’entrepreneur.  L'Oriental recueille 11% du volume national de dépôts bancaires, 25% des transferts financiers des Marocains Résidants à l’Etranger vers le Maroc et 44% de son économie provient de l’Informel, autant de facteurs qui attestent de son potentiel de développement. 

Depuis 1971, l'Oriental est la seule région du Royaume dont le découpage administratif n'a pas connu de modification, preuve de son homogénéité géographique et socio-économique. Bénéficiant de la consécration constitutionnelle de la régionalisation, l’Oriental dispose désormais de larges prérogatives et le pouvoir d’exécution est confié au Président du Conseil Régional, facteur de bonne gouvernance, à l’instar de nombreuses démocraties modernes.

L’évolution constitutionnelle a par ailleurs favorisé la participation politique des femmes et une meilleure répartition des moyens humains et financiers, ce qui tend à résorber les déséquilibres sociaux et régionaux.

Cette évolution vise une plus grande solidarité de l’Etat avec les Régions et entre les Régions elles-mêmes, favorisant la mise en place de synergies propices à la croissance économique.

Depuis le lancement de l'Initiative Royale pour le Développement de l'Oriental, plus de 70 milliards de Dh d’investissements ont été mobilisés par les programmes de développement, volume jamais atteint auparavant et touchant  les principaux secteurs d'activité socio-économiques.

Basé sur un partenariat public-privé, un protocole d'accord a été signé en 2005 aboutissant à la création du FIRO (Fonds d’Investissement de la Région de l’Oriental), doté de 300 millions de Dh destinés à financer les projets productifs, créateurs de valeurs et d'emplois qualifiés impactant le développement économique de la Région. Il est constitué par la Région de l'Oriental, le Fonds Hassan II, l'Agence de l'Oriental, la BCP, Attijariwafa Bank , BMCE Bank, la Caisse de Dépôt et de Gestion , le Crédit Agricole et Holmarcom.

Accompagnant le développement de cette région en pleine mutation, fort du savoir-faire et de l'expertise de ses promoteurs, le Fonds a permis l'émergence d'un tissu économique compétitif à fort potentiel de croissance, ainsi que la mise en place d’équipements structurants favorisant l’intégration de l’Oriental dans l’espace national et Euro-Maghrébin.

Dans ce contexte de forte dynamique intégrant l’économique, la gouvernance et la protection de l’environnement, un programme de développement local intégré de l’Oriental (DéLIO) a également été initié par l’Agence de l’Oriental et le PNUD afin de mutualiser et d’intégrer les efforts de tous les acteurs concernés.

Comme autant de signaux qui passent au vert, tous ces éléments réunis constituent la preuve d’un espace géographique et humain en pleine mutation et résolument tourné vers la recherche d’une croissance forte.